PS – Menace sur la loi Lang – 03 juin 2008

Deux députés de la majorité viennent de déposer un amendement au projet de loi LME (loi de modernisation de l’économie), visant à réduire de 2 ans à 6 mois le délai avant lequel il est interdit de pratiquer un rabais supérieur à 5% sur les prix des livres.

Il s’agit clairement d’une scandaleuse attaque en règle contre la loi Lang de 1981 sur le prix unique du livre, loi qui est pourtant ardemment défendue par les éditeurs, les auteurs et les libraires, loi, qui a aussi montré toute son efficacité et sa pertinence, et est l’une des lois cardinales de protection et de régulation des industries culturelles.

Ballon d’essai ou offensive majeure, initiative orchestrée par le pouvoir ou proposition isolée de parlementaires ? Quoiqu’il en soit, cet amendement s’inscrit dans un contexte général, celui de la tentative de la droite d’opérer un démantèlement généralisé, sous couvert de modernisation et d’adaptation à la mondialisation, de tous les systèmes ou règles qui équilibrent, protègent, défendent, qu’il s’agisse du droit du travail, des 35 heures, du statut de la fonction publique, du service public ou de l’école.

Il s’inscrit également dans le contexte particulier de la politique culturelle qui, avec Nicolas Sarkozy et son gouvernement, fait eau de toutes parts : réductions budgétaires, étouffement programmé de la télévision publique avec l’annonce de la suppression de la publicité, restructuration/rétrécissement du ministère de la culture et de la communication avec la RGPP, soumission de la culture et de l’art à la loi du marché…

Le Parti socialiste s’opposera résolument, au côté des créateurs et des professionnels culturels, à toute remise en cause de la loi sur le prix unique du livre.

Communiqué d’ Anne HIDALGO
Secrétaire nationale à la Culture et aux Médias

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :